You are currently browsing the category archive for the ‘Charlier Jacques’ category.

 pornokrates3.jpg

Félicien Rops, Pornokrates, 1879

« Ma Pornocratie est faite. Ce dessin me ravit. Je voudrais te faire voir cette belle fille nue chaussée, gantée et coiffée de noir, soie, peau et velours, et, les yeux bandés, se promenant sur une frise de marbre, conduite par un cochon à « queue d’or » à travers un ciel bleu. Trois amours – les amours anciens – disparaissent en pleurant (…) J’ai fait cela en quatre jours dans un salon de satin bleu, dans un appartement surchauffé, plein d’odeurs, où l’opopanax et le cyclamen me donnaient une petite fièvre salutaire à la production et même à la reproduction ».
Lettre de Félicien Rops à H. Liesse, 1879.

charlier_rops.jpg

Jacques Charlier, Novissima verba, 2000

pornokrates_studie.jpg

Félicien Rops, étude pour le pornokrates

Dans la série : « Erotiquement, j’ai toujours eu un faible pour les escaliers »

Ema aussi descendit l’escalier. Il aima, bien sûr.

Gerhard Richter, Ema nue dans l’escalier, huile sur toile, 200 x 130, 1966

Parfois, nue, elle remonte l’escalier. Ici, sans doute la Mariée, celle mise à nu par ses célibataires, même. Emoi derrière.

Jacques Charlier, « Rrose Melody », 1976

avertissement

D'accord, ce blog investit le champ artistique... Néanmoins, certains billets pourraient être fort explicites suivant les tribulations de l'auteur. Vous voilà prévenus.

point de vue

il n'y a pas d'art érotique. Il n'y a que l'art. Il peut bien sûr être érotique. Question de point de vue... sur l'art.
octobre 2017
L M M J V S D
« Mai    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Revue de net

Archives

Catégories

Stats depuis le 17.06.07

  • 4,180,810 visites