You are currently browsing the category archive for the ‘Ceylan Taner’ category.

bon1.jpg

Taner Ceylan

bon2.jpg

Thomas Ruff

bon3.jpg

Belami

bon4.jpg

bon5.jpg

bon6.jpg

Nobuyoshi Araki

kus1.jpg

Jean Honoré Fragonard

kus2.jpg

Chen Wembo

kus3.jpg

Ryna Paul Lobo

kus4.jpg

Taner Ceylan

kus6.jpg

Cellina von Mannstein

kus7.jpg

Larry Clark

Kitagawa Utamaro

Tony Ward

Taner Ceylan

Graig Cowling

Denis Piel, after

Taner Ceylan , galaxy

Dali, Jeune vierge autosodomisée par les cornes de sa propre chasteté, 1954

Pierre Radisic

Taner Ceylan, Taner Taner, 2003

Bas Meerman, untitled

Sebastian Moreno, Célébration active, 2005

Taner Ceylan, P.Ellis, 1999

fvakif.jpg

Monte sur moi comme une femme
Que je baiserais en gamin
Là. C’est cela. T’es à ta main ?
Tandis que mon vît t’entre, lame

Dans du beurre, du moins ainsi
Je puis te baiser sur la bouche,
Te faire une langue farouche
Et cochonne, et si douce, aussi !

Je vois tes yeux auxquels je plonge
Les miens jusqu’au fond de ton coeur
D’oï mon désir revient vainqueur
Dans une luxure de songe.

Je caresse le dos nerveux,
Les flancs ardents et frais, la nuque,
La double mignonne perruque
Des aisselles, et les cheveux !

Ton cul à cheval sur mes cuisses
Les pénétre de son doux poids
Pendant que s’ébat mon lourdois
Aux fins que tu te réjouisses

Verlaine, Hombre.

Taner Ceylan , The Foundation, 2000

Trois autres petits cunnilingi :

inazim.jpg

hyperréaliste, à l’huile et sur toile, avec Taner Ceylan. « Mother », 2005

deveria08.jpg

en illustration et à la hussarde par Achile Devéria (1800-1857), par ailleurs directeur du département des gravures de la Bibliothèque Nationale à Paris et assistant curateur du département égyptien du Louvre, eh oui.

tn_sweethoneychildweb.jpg

Encre sur papier, par Tracy Nakayama : un cunni tout fluide. « Sweet Honey Child », 2004

zafrika.jpg

Non, ce n’est pas de la photographie. Chantre de l’homoérotisme, mateur de mecs, l’artiste turc Taner Ceylan s’inscrit dans la pure filière de l’hyperréalisme pictural. Le titre ce cette toile de 30 x 50 cm est d’ailleurs doublement significatif : « good morning mister Courbet », comme la célèbre toile « Bonjour monsieur Courbet », de Gustave Courbet, chef de file de l’école réaliste, toile également appelée « la rencontre ». Doublement significative car on évoquera aussi, à fleur d’eau et fleur de peau, cette autre toile de Courbet, l’origine du monde : celle-ci pourrait se lire comme une fort explicite version masculine de l ’emblématique tableau de Courbet.
D’ailleurs, quand on parle d’origine, cette autre toile se nomme « Adam entering me ». Retour aux origines. Adam et le fruit défendu sur plage paradisiaque.

hatlifigur.jpg

avertissement

D'accord, ce blog investit le champ artistique... Néanmoins, certains billets pourraient être fort explicites suivant les tribulations de l'auteur. Vous voilà prévenus.

point de vue

il n'y a pas d'art érotique. Il n'y a que l'art. Il peut bien sûr être érotique. Question de point de vue... sur l'art.
mai 2017
L M M J V S D
« Mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Revue de net

Archives

Catégories

Stats depuis le 17.06.07

  • 4,159,898 visites