Dans la série : « Erotiquement, j’ai toujours eu un faible pour les escaliers »

Ema aussi descendit l’escalier. Il aima, bien sûr.

Gerhard Richter, Ema nue dans l’escalier, huile sur toile, 200 x 130, 1966

Parfois, nue, elle remonte l’escalier. Ici, sans doute la Mariée, celle mise à nu par ses célibataires, même. Emoi derrière.

Jacques Charlier, « Rrose Melody », 1976