You are currently browsing the category archive for the ‘Le Brun Charles’ category.

Devant le rapt de Proserpine du Bernin
– Elle m’a toujours un peu stressée
– Qui chérie ? Proserpine ?
– Mais non, chéri, la sculpture. Elle a quelque chose d’inquiétant.
– Chérie, il est juste très décidé le bougre. Tu imagines bien qu’il ne n’emmène pas faire la vaisselle.
– Bien sûr, mais bon, il y a la manière, non ? Elle n’a pas l’air d’apprécier.
– Oh moi, si j’empoigne ta fesse ainsi, ça veut tout dire.
– …
– Tu te souviens de la Proserpine de Versailles ? Celle de Charles Lebrun.
– Oui oui, dans le bosquet de la colonnade.
– Elle est moins convaincue, non ? Avec ses bras en arceaux, elle à des manières de sainte nitouche. Ou alors, c’est une joueuse de basket, face au panier… J’ai pas dit qu’elle mettait la main au panier, hein.
– On dirait que Pluton enlève une danseuse.
– Oui oui, elle a de la grâce… Remarque, c’est bien, ici elle a une copine. Et sur le socle, le type a garé son char.

Charles Le Brun, le rapt de Proserpine, vers 1677-1699

avertissement

D'accord, ce blog investit le champ artistique... Néanmoins, certains billets pourraient être fort explicites suivant les tribulations de l'auteur. Vous voilà prévenus.

point de vue

il n'y a pas d'art érotique. Il n'y a que l'art. Il peut bien sûr être érotique. Question de point de vue... sur l'art.
juin 2017
L M M J V S D
« Mai    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Revue de net

Archives

Catégories

Stats depuis le 17.06.07

  • 4,164,298 visites