You are currently browsing the category archive for the ‘Hosoda Eiri’ category.

Pedro Uhart, le masque rouge

Eishô Chôkôsai (actif de 1780 à 1800)

Pedro Uhart, la nuit des cigales

Eiri Hosoda (actif de 1790 à 1800)

Un petit haïku du dix-huitième siècle :
« Ma corne de buffle
S’est fendue, chuchote-t-elle
A son médecin »

04-003906.jpg

04-0039051.jpg

La corne de buffle, appelée ‘messire de la Corne’, était le matériau principal dont étaient façonnés les olisbos, ou pénis artificiels.
La corne de buffle, dure et impossible à ramollir, était néanmoins considérée comme de qualité inférieure à l’écaille de tortue.

Album de treize estampes érotiques, 1801
Eiri Hosoda (actif de 1790 à 1800)

avertissement

D'accord, ce blog investit le champ artistique... Néanmoins, certains billets pourraient être fort explicites suivant les tribulations de l'auteur. Vous voilà prévenus.

point de vue

il n'y a pas d'art érotique. Il n'y a que l'art. Il peut bien sûr être érotique. Question de point de vue... sur l'art.
août 2017
L M M J V S D
« Mai    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Revue de net

Archives

Catégories

Stats depuis le 17.06.07

  • 4,171,566 visites