Robert Müller, la veuve du coureur, 1957

et sa réplique actuelle