André Masson, pour la Justine du divin marquis, 1928