You are currently browsing the daily archive for août 3, 2007.

 p12117_9.jpg

Ellsworth Kelly , Saint Martin Landscape, 1979, litho et collage

tillier-03.jpg

Thierry Tillier, collage

Kiki de Montparnasse sous l’objectif de Julian Mandel

julian_mandel_6.jpg
de Man Ray

1922-kiki-de-montparnasse_.jpg

sous le  pinceau de Moïse Kissling, Nu assis

4caylfhg.jpg
et de Léonard Foujita en 1922 pour son tableau Nu couché à la toile de Jouy.

me0000067607_3jpg.jpg

issue_004_julian_opie_1.jpg

stripclub400.jpg

opie_this_is_kiera.jpg

stripper400.jpg

« Stripper » and « Stripclub » by Charles Thomson, 40 x 30″, oil and acrylic on canvas

Julian Opie, this is Kiera, acryl on canvas

508px-titian_venus_mirror_.jpg

« Voici encore Vénus à la fourrure, dit-il avec un fin sourire ; je ne crois pas que le vieux Vénitien ait jamais posé ses regards sur l’original. Il a fait simplement le portrait quelconque d’une Messaline de qualité et a eu la gentillesse de faire tenir par l’Amour le miroir dans lequel elle examine ses charmes majestueux avec un plaisir indifférent, besogne qui semble devenir assez pénible au bel enfant. Plus tard, un connaisseur quelconque de l’époque du rococo a baptisé la dame du nom de Vénus, et la fourrure de la despote, dans laquelle le Titien a enveloppé le joli modèle, bien plus par crainte d’un rhume que par pudeur, est devenue un symbole de la tyrannie et de la cruauté que cachent la femme et sa beauté. » Leopold von Sacher-Masoch, « La Vénus à la Fourrure, roman sur la flagellation » (1870)

venus.jpg

Elle alla vers la cheminée, y prit le fouet, et, me considérant en riant, le fit siffler en l’air, puis elle retroussa lentement les manches de sa jaquette fourrée.
« Admirable femme ! m’écriai-je.
Tais-toi, esclave ! »
Son regard prit tout à coup un air sombre, voire même sauvage et elle me cingla du fouet ; le moment d’après, elle posa délicatement son bras autour de ma nuque et se pencha avec compassion vers moi.
T’ai-je fait mal ? demanda-t-elle à moitié confuse, à moitié angoissée.
Non ! repris-je, et si cela était, les douleurs que tu m’infliges sont une jouissance pour moi. Fouette-moi encore, si cela te fait plaisir.
Mais cela ne me fait aucun plaisir. »
Une étrange ivresse s’empara de nouveau de moi.
« Fouette-moi, priai-je, fouette-moi sans pitié. »
Wanda brandit le fouet m’en frappa par deux fois.

Leopold von Sacher-Masoch, « La Vénus à la Fourrure, roman sur la flagellation » (1870)

sigaret.jpg

Venus in furs, un film de Maartje Seyferth et Victor Nieuwenhuijs, 1995

Shiny, shiny, shiny boots of leather
Whiplash girlchild in the dark
Clubs and bells, your servant, don’t forsake him
Strike, dear mistress, and cure his heart

The Velvet Underground & Nico (texte de Lou Reed), 1967

p09047_9.jpg

Allen Jones

grosz30.jpg

George Grozs

seeclearlynowweb.jpg

Tracy Nakayama

jansaudekpipe.jpg

Jan Saudek

avertissement

D'accord, ce blog investit le champ artistique... Néanmoins, certains billets pourraient être fort explicites suivant les tribulations de l'auteur. Vous voilà prévenus.

point de vue

il n'y a pas d'art érotique. Il n'y a que l'art. Il peut bien sûr être érotique. Question de point de vue... sur l'art.

Revue de net

Archives

Catégories

Stats depuis le 17.06.07

  • 4 249 938 visites