« Les décors orientaux des intérieurs, l’apparat des tentures et des tapis, les costumes luxuriants, la sensualité des chairs lourdes et assoupies, la torpeur béate des regards en attente de plaisir, tout ce faste de la sieste porté au maximum d’intensité de l’arabesque et de la couleur ne doit pas nous faire illusion: l’anedocte en soi, je l’ai toujours repoussée, dans cette ambiance de relaxation alanguie et sous cette torpeur solaire qui baigne les choses et les êtres, une grande tension couve qui est d’ordre spécifiquement pictural, tension qui provient du jeu et des rapports des éléments entre eux. » Henri Matisse.

Henri Matisse, Odalisque aux magnolias , 1923-24

odalisque_with_magnolias1.jpg
Henri Matisses, Odalisques, 1928

matisse111jpg.jpg
Henri Matisse, Odalisque à la culotte rouge, 1921

odalisque_with_red_culottes.jpg