Elémentaire, mais si peu désincarné. La quintessence du déshabillage réduit à sa plus simple expression. Bijou (en noir et blanc) ou Shahnoza (en couleurs) ne peuvent qu’être singulièrement très belles. La patte, c’est celle de Julian Opie, bien sûr.