Dans la série : "Erotiquement, j’ai toujours eu un faible pour les escaliers"

Bien sûr, l’escalier, marche après contre marche, c’est bien. Mais il y a aussi l’ascenseur. On n’arrête pas le progrès.
En ce cas, si l’amant est dans le placard, l’ascenseur mène au septième ciel.

Marcel Marïen, l’invention de l’ascenseur, photographie argentique, 1985